Comment Promener Son Chat en Laisse en Sécurité ?

Promener son chat en laisse

Bien qu’il y ait une tonne de choses plus ou moins faciles que vous pouvez faire pour améliorer leur milieu de vie dans l’appartement ou à l’intérieur de la maison, certains chats ont la personnalité et l’intérêt pour l’exploration extérieur. Mais si vous avez un chat de race par exemple (chat très couteux), il peut être attirer l’attention et vous n’aimeriez pas le perdre. Toute fois vous pouvez dans une certaines mesures et après la prise de quelques précautions, promez votre chat en laisse. Promener votre chat peut être une façon originale et amusante de lui donner la stimulation mentale et l’exercice physique dont tant de chats ont besoin, sans le laisser se perdre en tant que chat d’extérieur. Sachez plus généralement que les chats d’extérieur ont une espérance de vie réduite, par rapport aux chats d’intérieur uniquement.

Quels sont les types de chats à promener en laisse ?

Le type de chats qui pourraient apprécier et bénéficier de promenades en laisse à l’extérieur pourrait inclure :

  • Les chats aventureux qui pourraient manifester un intérêt pour l’extérieur : les chats qui passent beaucoup de temps à regarder par la fenêtre ou les portes vitrées, les chats qui essaient de filer dehors lorsque vous ouvrez la porte, etc ;
  • Les chats qui montrent des signes potentiels d’ennui et de stress, même si vous avez essayé de rendre leur environnement intérieur plus stimulant. Des signes tels que le toilettage excessif, l’agressivité, les tendances destructrices autour de votre maison, et même le fait d’uriner en dehors de leur litière peuvent indiquer de l’ennui (mais ils peuvent également indiquer des problèmes médicaux sous-jacents. Assurez-vous tout de même de les faire examiner dans un premier temps par votre vétérinaire ;
  • Les chats vivant dans de petits appartements
  • Les chats de race ou chat rares. Une amie disposant d’un joli chat Ragdoll femelle a eu la malheureuse surprise de la voir pleine. Le coupable était un simple chat airant du quartier. La femelle Ragdoll s’est sauvée le temps d’une demie heure avant que sa maîtresse ne la retrouve. La copine prévoyait plutôt un accouplement avec une autre race de chat plus prestigieuse…
  • Les chats qui passent d’un mode de vie extérieur (chats airant) à un mode de vie intérieur, qu’ils soient en train de changer ou qu’ils aient déjà fait le changement ;

Comme vous pouvez l’imaginer, on ne promène pas un chat exactement comme promènerait un chien :

  • Tout d’abord, les chats ne se mettent pas toujours en laisse et ne se promènent pas aussi facilement que les chiens (du moins au début).
  • Les chats ne sont pas exactement, disons, « naturellement enclins » à se laisser mener en laisse ;
  • De nombreux endroits où vous emmèneriez votre chien ne conviennent pas aussi bien à un chat (mais n’ayez crainte, il existe souvent de nombreuses autres possibilités !).

Ces différences ne signifient pas que vous ne pouvez pas ou ne devriez pas essayer d’emmener votre chat en promenade avec une laisse. Après tout, de nombreux chats peuvent vraiment en profiter et en tirer profit ! Mais cela signifie que vous devez d’abord former et préparer votre chat et vous-même à ces nouvelles aventures en plein air !

Comment préparer un chat pour le promener en laisse ?

Avant de sortir et d’essayer une petite promenade avec votre chat, il y a quelques choses que vous devez faire et dont vous devez être conscient, y compris certains dangers potentiels que votre chat pourrait rencontrer, afin que vous puissiez tous les deux passer le meilleur moment possible en toute sécurité.

Mais avant de vous lancer dans l’entrainement de votre chat pour la promenade, il est important de vous assurer que votre chat est protégé. Cela signifie qu’il faut le faire vacciner contre les maladies infectieuses comme le virus de la leucémie féline et l’identifier correctement, à la fois par une plaque d’identité lisible et une micro-puce si possible.

Promener votre chat commence à l’intérieur

Les sorties réussies avec votre chat commencent en fait à l’intérieur ! Pour avoir les meilleures chances de faire les meilleures promenades, vous devez vous procurer un peu de kit de prommenade de chat et vous entraîner un peu.

Procurez-vous un harnais et une laisse approprié pour votre chat

Les chats sont de grands tortillards. Si vous essayez d’accrocher une laisse à leur collier, vous verrez rapidement avec quelle facilité un chat peut se défaire du collier. Si vous essayez de faire marcher votre chat en laisse, vous aurez besoin d’un bon harnais.

Trouver le meilleur harnais pour la prommenade du chat n’est pas si compliqué. Le bon harnais devra tenir compte à la fois du confort de votre chat ainsi que de sa sécurité :

  • Permettre de répartir la pression sur plusieurs zones pour que le harnais n’étouffe pas votre chat (c’est la partie confort) ;
  • Empêcher votre chat de décrocher de son harnais (c’est la partie sécurité).

Cela signifie que le harnais de votre chat doit avoir des sangles ajustables qui passent autour du cou et autour de son corps. Selon le type de corps de votre chat, la longueur de sa fourrure et sa personnalité, vous pouvez choisir entre des harnais à sangles ou des harnais en tissu.

Notez que les harnais peuvent être difficiles à mettre autour d’un chat particulièrement douillet ou en surpoids, tandis que les harnais à sangles peuvent parfois se décrocher d’un chat à la silhouette élancée ou aux poils courts.

Et n’oubliez pas la laisse ! Il existe de nombreuses bonnes laisses pour chats, et certains harnais en sont déjà équipés. Mais il est très important de noter qu’il existe aussi un type de laisse très dangereux : la laisse rétractable. En plus de tout le reste, les laisses rétractables présentent le risque supplémentaire d’augmenter la distance entre vous et votre chat, ce qui signifie que vous aurez moins de contrôle si un chien ou un autre animal en laisse apparaît soudainement sur les lieux. S’il vous plaît, ne promenez pas votre chat avec une laisse rétractable.

Mettez votre chat à l’aise en portant son harnais et sa laisse

Avant de promener votre chat en laisse, vous devez prendre le temps de le mettre à l’aise avec le port du harnais ou la marche en laisse. La parfaite recette du désastre est de faire passer le chat d’un mode de vie connu, en intérieur, à un parc très nouveau, très public…

Tous ceux qui connaissent les chats savent qu’ils ne sont pas vraiment prêts à se lancer dans de nouvelles expériences de vie. Ils ont besoin de temps pour se familiariser avec de nouvelles expériences. Ne faites donc pas l’erreur d’aller trop vite. Avant de promener votre chat dehors, assurez-vous que vous avez pris le temps de le familiariser et qu’il est à l’aise avec le port de son harnais et le fait d’être « en laisse » à l’intérieur.

Laissez votre chat explorer le harnais. Préparez des friandises et une télécommande (apprentissage au clicker). Chaque fois qu’il renifle, touche ou montre de l’intérêt pour le harnais, cliquez pour marquer le comportement réussi et donnez une friandise en récompense.

Palpez votre chat avec le harnais : Posez le harnais sur votre chat. Tant qu’il ne panique pas et n’essaie pas de l’arracher ou de s’enfuir, cliquez pour marquer le comportement et récompensez-le avec une friandise.

Installez votre chat dans le harnais : Vous ne devez essayer de le mettre que lorsque votre chat est totalement à l’aise avec ce nouveau choix de garde-robe. Faites-le glisser doucement dans le harnais, en cliquant et en lui donnant des friandises tout le temps pour renforcer l’idée que le port du harnais est une bonne chose.

Les phéromones calmantes pour faciliter l’adaptation du chat au harnais

les phéromones calmantes, comme Feliway, peuvent aider certains chats à se sentir à l’aise et à s’adapter plus facilement et plus rapidement à de nouvelles choses et situations. Procurez-vous un vaporisateur de Feliway et vaporisez rapidement le harnais de votre chat quelques minutes avant de l’amener dans son environnement.

Commencez par marcher à l’intérieur

Lorsque votre chat est à l’aise avec son harnais, commencez à faire de petites promenades à l’intérieur.

Laissez votre chat se promener dans la maison tout en portant son harnais, avec vous tenant la laisse. Cliquez et traitez-le fréquemment pour encourager une association positive. Si votre chat se débat ou refuse de marcher, il est temps de faire une pause et de recommencer plus tard au niveau où votre chat était auparavant à l’aise.

La patience est la clé de cette phase. N’essayez pas de soumettre votre chat ou de le forcer à marcher. Récompensez-le plutôt lorsqu’il se comporte comme vous le souhaitez.

Faites-lui beaucoup d’éloges et donnez-lui beaucoup de friandises lorsque votre chat marche à vos côtés. Votre objectif doit être de faire marcher votre chat librement, mais suffisamment près pour que vous puissiez facilement le prendre dans vos bras, si besoin est.

Il est vraiment important que ce processus d’acclimatation et de dressage se fasse lentement et à un rythme qui soit sûr et confortable pour votre chat. Bien que le processus de dressage soit probablement plus facile plus votre chat est jeune, vous pouvez toujours dresser un chat adulte à cette fin. Bien entendu, lorsque vous formez un jeune chaton à cette tâche, n’oubliez pas la mise en garde ci-dessus : assurez-vous qu’il est protégé par les vaccins appropriés.

Une fois que vous avez vérifié toutes ces conditions et franchi tous ces obstacles, essayez de marcher à l’extérieur, d’abord dans le confort et la sécurité de votre propre cour, ou dans un autre espace extérieur peu fréquenté et relativement privé. Ce n’est que lorsque vous et votre chat serez à l’aise avec ces défis croissants que vous devrez tenter de vous aventurer plus loin.

Comment protéger votre chat lorsqu’il se promène à l’extérieur

Maintenant que vous et votre chat êtes prêts à devenir des explorateurs, il y a encore quelques éléments à connaître et quelques précautions que nous vous recommandons pour assurer les expéditions les plus sûres possibles.

Prenez garde aux puces, moustiques et vers

Les chats d’extérieur, qu’ils soient en laisse ou en liberté, sont plus exposés aux infections et autres problèmes liés aux insectes et aux parasites. (Notez que les chats d’intérieur ne sont pas complètement immunisés contre les puces, les moustiques et les vers… mais ils ont moins de risques). Voici quelques informations et conseils pour vous aider à protéger votre chat contre ces problèmes.

  • Les puces : les puces peuvent provoquer des démangeaisons, des ténias, de l’anémie due à une perte de sang, et bien d’autres choses encore. Heureusement, il existe plusieurs médicaments anti-puces sûrs et efficaces à utiliser sur les chats (lisez toujours les étiquettes, cependant, et n’utilisez JAMAIS de médicament anti-puces pour chien sur votre chat) ;
  • Le ver du cœur : c’est là que les moustiques entrent en jeu ! Saviez-vous que les moustiques transmettent des vers du cœur ? Et que les chats peuvent aussi en être atteints ? Malheureusement, le ver du cœur est très difficile à détecter une fois qu’il a infecté un chat, et il n’y a pas de remède. Heureusement, il existe des moyens de prévention sûrs et efficaces contre le ver du cœur que vous pouvez utiliser sur votre chat ;
  • Vers intestinaux : les vers ronds et les ankylostomes sont des parasites intestinaux qui peuvent facilement infecter les chats, et les chats qui s’aventurent à l’extérieur courent un risque encore plus grand. Les œufs de ces deux types de vers intestinaux se trouvent généralement dans la saleté et la boue, mais ils peuvent également être présents sur de nombreuses autres surfaces extérieures. (Et nous pouvons introduire ces œufs dans nos maisons sur le dessous de nos chaussures.) Heureusement, les produits préventifs existent pour protéger votre chat contre les vers intestinaux.

Les parasites ne sont pas les seuls prédateurs

Le monde extérieur peut être un endroit effrayant et dangereux pour les chats. Même en laisse, les chats peuvent être attaqués par des chiens, des coyotes, d’autres grands prédateurs et même d’autres chats. Soyez conscient de ces risques lorsque vous décidez où promener votre chat.

Connaître les dangers des plantes et des fleurs

Il suffit d’une petite bouchée ou d’une petite lèche de lys pour envoyer un chat dans une insuffisance rénale aiguë potentiellement mortelle. Et ce ne sont pas seulement les pétales et les tiges des lys qui sont toxiques pour les reins des chats, c’est aussi le pollen ! Ainsi, même un curieux contact avec des fleurs de lys, suivi d’une petite séance de toilettage, peut s’avérer débilitant ou mortel pour votre chat.

Bien que le lys soit peut-être la plante la plus dangereuse pour les chats, ce n’est pas la seule plante toxique que l’on trouve facilement dans votre quartier ou dans un parc public. D’autres plantes comme le palmier sagoutier, la tulipe et l’azalée peuvent également être toxiques et provoquer des vomissements, des diarrhées et pire encore.

Eh bien, voilà. Vous êtes maintenant armé des connaissances et des outils nécessaires pour faire de votre chat un aventurier de plein air (en laisse) en toute sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *